Vingt minutes pour pleurer - Abdelkader Zibouche 

     

L’auteur Abdelkader Zibouche.

 

Né en 1957 en Algérie, il vit dans la région depuis 1972. Après des études de Lettres, il s’est investi dans le travail social et la formation professionnelle. Parallèlement à son métier d’écrivain, il s’est intéressé à diverses activités telles que l’édition, la reprographie et l’informatique. Amoureux de poésie : il en a été lecteur et diseur assidu. Il a formé beaucoup de jeunes et initié d’autres, à l’art de l’écriture à travers des ateliers.

  Ligne bibliographique

Errances apatrides (poèmes, 1976)
Massacre de terre de chant et de chair suivi de Les lettres de l’Exilé
   (poèmes, 1979)
Mémoire face aux sables (textes et poèmes, 1980)
Territoires du silence (poèmes et collages, 1981)
A l’aube de ton absence (poèmes, 1984)
A la recherche de l’arbre (essai sur les pédagogies interculturelles, 1985)
Gilgamesh (Théâtre, 1985)
Le semeur d’éclipses (poèmes, 1993)
Requiem pour des moineaux incendiés (Théâtre, 1994)
Ce que le loup fit voir à l’homme (conte, 1994)
Chant triste pour une Algérie défunte (poèmes, 1997)
Rendez-moi mon cerisier (Chronique, 1999)
Vingt minutes pour pleurer (Théâtre, 1999)